Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

 

Défiler vers le haut

Haut

Participation citoyenne en action : le comité Gaïa aux consultations publiques!

Le 11 février dernier, deux représentantes du comité Gaïa du Cégep de Sainte-Foy ont été présenter le mémoire qu’elles ont rédigé dans le cadre de la consultation publique sur le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2016-2021 de la Communauté métropolitaine de Québec. Étienne Lamy eu la chance de les accompagner dans cette belle aventure, qui s’est conclue par un résultat plus que positif : une des commissaires de la commission consultative a même louangé leur mémoire!

« Félicitations, vous êtes parmi les meilleurs mémoires que nous avons reçu. Votre propos est clair et bien structuré : c’est impressionnant! » Anne-Marie Gargano-Huard, représentante du milieu affaire à la commission consultative.

Catherine et Caroline présentant le mémoire du comité Gaïa

Catherine et Caroline présentant le mémoire du comité Gaïa

La participation citoyenne est au cœur de la mission des Forums jeunesse. Nous croyons fermement que l’engagement des jeunes au sein des différentes sphères de la société contribue à son amélioration et à son développement. En environnement plus particulièrement, quand on parle de la planète que l’on lèguera aux générations futures, leur implication est tout indiquée!

C’est forts de ces convictions (et d’un intérêt pour la gestion des matières résiduelles, bien entendu) qu’Étienne et moi nous sommes lancés dans ce projet : accompagner un comité environnemental pour la rédaction d’un mémoire.

À Québec, nous étions en processus de consultation pour le renouvellement du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2016-2021. Celui-ci définit les objectifs, notamment en ce qui a trait au recyclage, à la gestion des matières organiques et à la réduction à la source dans la région pour les cinq prochaines années. Du 2 au 11 février, les citoyens et citoyennes étaient invités à présenter leurs commentaires sur le projet proposé.

La consultation a tellement intéressé des résidents et d’organismes qu’une séance a dû être ajoutée pour permettre à tout le monde de s’exprimer! N’est-ce pas là une belle illustration de la pertinence de consulter la population, et de son intérêt à participer à un processus démocratique?

Je ne résumerai pas ici tout le contenu du mémoire (que je vous invite à lire), mais cet extrait illustre bien les recommandations faites au niveau de la sensibilisation, et le lien entre les jeunes, l’importance et l’éducation et leur contribution à forger le Québec de demain.

« Le comité Gaïa pense qu’il est primordial d’impliquer les jeunes dans les campagnes de sensibilisation, puisqu’ils représentent la population à venir. À ce propos, les jeunes devraient donc être des acteurs de sensibilisation auprès de la population, mais devraient également y constituer un public cible. Après tout, il va sans dire que l’éducation forme les citoyens et citoyennes de demain.»  

Être engagé.e pour une cause permet de développer des connaissances précieuses qui gagnent à être partagées. Les représentantes de Gaïa – Caroline, Laurianne, Béatrice et Catherine – en sont un excellent exemple. Fortes de leurs connaissances en sensibilisation sur le terrain, de leurs idées et de leur motivation, elles ont pris part à un processus démocratique et leur travail a contribué à alimenter la réflexion sur la gestion des matières résiduelles dans leur région.

Chapeau mesdames!

 

Le site du Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale n'est pas optimisé pour Internet Explorer 6. Veuillez mettre votre navigateur à jour ici (Microsoft) ou ici (Firefox)